Charleston Solo / Jazz Roots

Le charleston fut créé aux États-Unis à la fin des années 1920, et eut, en raison de son style dynamique et spectaculaire, un succès considérable. C’est la ville de Charleston en Caroline du Sud qui lui donna son nom. Il fut introduit en France en 1925, par la « Revue Nègre » qui se produisait au théâtre des Champs-Élysées et par la danseuse américaine Joséphine Baker, qui le dansait dans les principaux établissements de l’époque.

Le charleston est le précurseur direct du lindy hop et du jazz roots (danses des années swing nées à Harlem dans les années 1930 dansées respectivement en couple et en solo / groupe).

Aujourd’hui, les danseurs de hip-hop ou de deep house, reprennent bon nombre de pas de cette danse.

Le cours de charleston est un outil essentiel pour tout danseur de swing. La gestion de son propre corps est indispensable si l’on veut pouvoir danser efficacement à deux.

 

Un grand moment de charleston aux championnat d’europe :